Protéger la Wildlife

En visitant les parcs nationaux de l’ouest canadien, j’ai pu observer la faune et enrichir mes connaissances sur ce sujet.

C’est un sujet qu’on n’aborde pas assez je trouve et pourtant il faut être conscient des dangers et des répercussions que ça peut avoir sur nous humains et sur les animaux.

La rencontre avec un animal est une expérience incroyable, mais il ne faut pas oublier que eux aussi nous observe et qu’en fonction de nos actes cela peut affecter leurs comportements envers les humains.

Processed with VSCO with m3 preset

Il est important de se renseigner sur les animaux présents dans les parcs et de savoir les identifier.

Dans le parc de Jasper et Banff on peut rencontrer : des ours, des grizzlis, des loups, des coyotes, des cougars, des wapitis, des mouflons d’Amérique, des originaux et des chèvres de montagnes.

Ces animaux ont besoin d’espace ! Il ne faut en aucun cas les attirer, les suivre et encore moins les prendre par surprise. Ils n’aiment pas être dérangés, cela peut causer des affrontements et un comportement agressif. C’est très dangereux pour eux et pour votre sécurité.

Tenez vous à au moins 100 mètres d’un ours, grizzli, loup, coyote et cougar. Et à 30 mètres des autres animaux. Si vous n’arrivez pas à identifier l’animal, ne prenez pas de risque et restez bien à 100 mètres de lui.

Si vous croisez des animaux sur la route, ne créez pas de bouchon en vous arrêtant au milieu de la route, faites attention à la circulation et restez bien dans votre véhicule pour les observer.

Processed with VSCO with m3 preset

J’ai vu très peu de déchets dans le parc, mais il arrive que certaines personnes laissent leurs déchets et donc détruit la faune et tuent les animaux.

Les animaux sont attirés par la nourriture, les objets qui sentent la nourriture et les articles de toilette (parfum, savon…). A nous de jeter nos déchets dans les poubelles fermées (anti ours) et ranger nos objets dans des endroits clos et sécurisés.

Certaines personnes ne sont pas assez vigilantes et il arrive que les animaux fouillent dans des emplacements de camping pas rangés.

Ils ne mangent pas la même nourriture que la nôtre et il ne faut pas les habituer car certains animaux sauvages adoptent des comportements agressifs pour pouvoir s’en procurer d’autre.

Processed with VSCO with m3 preset

Pendant les randonnées, il faut être vigilant et savoir reconnaître des signes de la présence d’un animal. Si il y a des excréments, des traces de pas et de griffes fraîches par terre ou sur un arbre il faut rester très attentif !

Le mieux est de rester en groupe, de faire du bruit afin de leur indiquer votre présence pour ne pas les surprendre et de suivre les sentiers. Et évidement, faire de la randonnée dans la journée en se renseignant avant sur l’état des sentiers.

Je vous conseille d’emporter avec vous un spray anti ours, il y a de forte chance que ce produit ne vous serve pas mais il faut mieux en avoir un avec soi en cas de mauvaise rencontre avec un animal.

Processed with VSCO with m3 preset

Je vous conseille de lire ce site officiel sur les parcs au Canada pour mieux vous renseigner sur la faune avant de vous y rendre. Vous y trouverez tout ce que vous cherchez !

Processed with VSCO with m5 preset


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s